Quand « vide-grenier » rime avec « ouvrage à broder ».

Publié le par La tortue qui brode

 

Ce week-end n’a pas beaucoup été synonyme de point de croix. Et cela risque d’être le cas pour tous les week-end du mois de décembre. C’est cela la vie trépidante et animée d’une tortue. Je persiste à écrire que les journées devraient faire pour ma part au moins 36 heures. Mais là j’avoue que tout commence à me tirer sur la couenne car j’ai vraiment de longues journées et, du fait que mes migraines me laissent un peu tranquille ces dernières semaines, j’en profite un maximum (à la condition que la famille tortue se remette d’aplomb).


Quoi qu’il en soit cela ne m’a pas empêchée d’aller tenir un « stand » au vide-grenier d’Equeurdreville. Celles qui me connaissent m’y ont peut être aperçue. Ce fut une journée très fatigante et qui n’a pas eu pour ma part le succès escomptée, il faut avouer que le temps qui sévissait sur le secteur n’a pas poussé les gens à sortir de leur home sweet home.

 

Mes ventes n’ont pas été très fructueuses et je suis repartie avec presque autant de cartons que ceux que j’avais apporté le matin. Ma collègue de stand n’a pas fait mieux que moi. Si j’ai l’occasion de participer de nouveau à un vide-grenier j’espère que cela se passera mieux. D’après les conversations que j’ai eu autour de moi, le constat est le même pour la plupart des exposants.

 

Même les fiches et magazines de point de croix que je proposais à la vente n’ont pas eu de succès. Je pense qu’il faut que je mette ma rubrique « brocante » à jour et que j’aille faire de même dans les prochains jours sur Créatrock.

 

En attendant, malgré les visites et le blablatage avec ma copine de stand j’ai aligné quelques petites croix histoire de ne pas perdre tout mon temps (un lever à 06h00 du matin un dimanche, cela s’exploite). Non je n’ai pas broder de nouveau chiffre de mon calendrier EMS (j’en ai pris mon parti) car du fait du passage il fallait tout de même que je reste concentrée sur ce que je brodais tout en gardant un œil et une oreille attentive à mes « éventuels clients ».



Je me suis attaquée à la partie n° 6 du SAL de Novalee. Et voici ce que j’ai réussi à broder durant cette journée de « dur labeur ».








Publié dans SAL sampler Noël 2009

Commenter cet article

kikikiwi 01/12/2009 07:26


Oh ! Mais tu as du avoir froid  , à moins que se soit un vide grenier couvert 


etoile50 01/12/2009 05:14


bravo miss toetue,il avance bien ton ouvrage,j'aime beaucoup ce modele
quand au vide grenier ,je pense que la meteo à fait que les clients potentiels sont restes bien au chaud
bisssssssssssss à bientot