La tortue peut vous inviter dans sa maison d'août

Publié le par La tortue qui brode

Etant donné que Noël est déjà passé depuis quelques jours déjà et que je n'ai pas terminé mes encours relatifs à cette période de l'année et dont je repousse le "terminage" et le finitionnage et l'année 2010 (au moins je serai prête pour l'année prochaine), à la lueur de ma superbe lampe, je me suis remise à mes encours qui sommeillaient depuis plusieurs semaines.

Forte de cette envie de broder j'ai repris mon ouvrage des maisons de Maryse et vient de terminer la maison du mois d'août dont je vous montre la photo ci-contre.

                           maison-aout

Il est dommage que les fleurs blanches autour du mot août ne ressortes pas sur la photo ! Chouette plus que quatre moi à broder (ce n'est pas encore gagné !) etle finitionnage qui lui je le sais déjà me prendra des plombes !, mais ceci est une autre histoire !).

Publié dans SAL maison Maryse

Commenter cet article

magalie 03/01/2010 19:41


Dis donc tu n'arrêtes pas de broder ces derniers jours!!!!
Moi,j'avoue je n'ai pas encore fais une seule xx depuis la début de l'année........je compte bien m'y remettre dés demain!!!hihihihi!!!!
Bonne soirée,bisous.Magalie


emilieg 30/12/2009 14:57


courage sandrine tu vas y arriver by


huguette 30/12/2009 12:19


superbe ton mois d'Août. C'est aussi un encours que j'ai trouvé ce matin en faisant le ménage dans ma corbeille. J'y ai mis en dessous tout ce qui n'est pas terminé pour Noël et oh la la j'ai
trouvé plein d'encours que je ne savais même plus. Bisous. Huguette


La tortue qui brode 30/12/2009 19:53


Merci et bienvenue dans le monde des brodeuses au nombreux encours dont le nombre ne cesse d'augmenter au fur et à mesure de nos coups de coeur.


etoile50 30/12/2009 12:08


hate de voir toutes tes résidence ,bonne tites croix bisous


MagL 30/12/2009 10:56


merci pour ton invitation , ta maison est adorable
bon courage pour la suite
c'est vrai que les finitions sont souvent très longues et font que nos ouvrages attendent souvent
à bientôt